22 mai 2007

Refondation de la gauche 2 (la politique et le rêve)

Lu sur le blog Héron Gris cette tribune libre écrite par Campagnol le 21 mai 2007 (citée sur Désirs d’Avenir par myosotisbasq) :

« Les rêves nous aident à vivre.

Je m'appelle Jean, j'ai 35 ans, et je suis ouvrier spécialisé. Mon travail n'est pas vraiment passionnant, mais je gagne un peu plus que le smig. Anne, ma femme, est caissière au supermarché, elle travaille à temps partiel, ce qui nous permet de vivre et d'élever nos deux enfants. Assez correctement mais nous devons faire attention et compter nos sous...

On a un peu parlé des élections, au boulot et à la maison. Nous avons écouté Mme Royal, mais nous n'avons pas tout compris de ce qu'elle proposait. Elle nous a donné l'impression de s'adresser à des gens plus instruits, plus cultivés que nous. Et en plus, dans son parti, ils n'avaient pas l'air d'être tous d'accord. Mr Sarkozy lui, c'était plus clair, plus facile à comprendre. Oh bien sûr, on sait bien que ce ne sont que de belles promesses, mais quand même, si c'était vrai ...

Alors, nous avons voté tous les deux pour lui. Pour le rêve. Le rêve qui éclaire un peu notre vie. On verra bien ... »

Je me suis alors souvenu que j’avais écrit ici le 4 octobre 2006 ces lignes qui me paraissent plus que jamais d’actualité :

« On nous l'a souvent dit : la politique doit faire rêver. Et curieusement le rêve s'appuie sur la doctrine, au risque de tourner au cauchemar.

Je m'explique : la doctrine s'oppose à la gestion et c'est en cela qu'elle fait rêver, parce qu'elle promet un monde meilleur, individuel ou collectif.

Durant les vingt premières années de la Ve république, avant que l'élection de Mitterrand n'impose l'alternance, forte de ce qu'elle croyait être sa légitimité, la droite s'est contenté de gérer les affaires publiques, laissant l'opposition de gauche se nourrir du seul rêve d'un monde meilleur.

Depuis lors, après que la gauche au pouvoir ait montré qu'elle était capable de gérer le pays, même si elle avait, au passage, quelque peu oublié sa volonté de « changer la vie », la droite, pour marquer sa différence, et se référant aux modèles thatchérien et reaganien, s'est plu à afficher des postures de plus en plus doctrinaires, dans le but afficher de libérer le rêve américain, ce rêve individuel, égoïste qui hante la planète : si tu veux t'arracher à la misère de ce monde, travaille et enrichit-toi. Evidemment, la tâche lui a été largement facilitée par l'écroulement du rêve collectif en URSS et ailleurs.

Aujourd'hui, face à une droite plus doctrinaire et arrogante que jamais, porteuse de ce rêve empoisonné, ce n'est pas une gauche gestionnaire, celle de Jospin ou Strauss-Kahn, dont nous avons besoin. Les Français l'ont déjà rejetée, à juste titre, en 2002. Ce n'est pas non plus une gauche doctrinaire accrochée à ses dogmes et curieusement portée par d'autres gestionnaires plus habitués des cercles financiers que des masses populaires. Non ce qu'il nous faut c'est une gauche décomplexée, créative, pragmatique et participative, surgie de la France profonde, de son peuple et de ses provinces, et porteuse d'un nouveau rêve collectif de fraternité.

Rêve contre rêve. »

Posté par civis à 16:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Refondation de la gauche 2 (la politique et le rêve)

    mon blog

    CHANGEMENT D'ADRESSE!!!

    Depuis 3 mois j'ai ouvert un blog politique sur http://desirsdavenir86000.over-blog.net/
    Ce blog est consacré à Ségolène Royal qui va sans doute devenir prochainement la chef de l'opposition et elle sera sans doute notre candidate pour les élections présidentielle de 2012.
    Mais à cause de problèmes récent mon blog je change d'adresse alors pourriez vous mettre un lien vers la nouvelle adresse de ce blog qui est la suivantes: http://segoleneroyal2012.over-blog.fr/
    Venez nombreux voir ce blog malgré vos appartenance politique,il est ouvert à tout le monde.
    Pourriez vous mettre un lien vers mon blog s'il vous plait!!!
    Nous vous remercions tous pour cette belle campagne présidentielle et nous remercions Mme Ségolène Royal qui a fait une très bonne campagne et qui a su nous redonner le goût de la politique.
    Vous pouvez dès maintenant vous abonnez à la Newsletter.

    Posté par arno, 23 mai 2007 à 22:44 | | Répondre
Nouveau commentaire